VOYAGE EN ASIE : RISQUE DE CONTRACTER LE VIRUS DE L'ENCÉPHALITE JAPONAISE (VEJ)

VOYAGE EN ASIE : RISQUE DE CONTRACTER LE VIRUS DE L'ENCÉPHALITE JAPONAISE (VEJ)



Vous prévoyez un voyage en Asie hors des sentiers battus? Saviez-vous que vous êtes peut-être à risque de contracter le virus de l’Encéphalite Japonaise (VEJ) par une simple piqûre de moustique?

En effet, le moustique porteur du virus vit généralement dans les zones rurales de l’Asie, surtout dans les zones de rizières inondées, car ce moustique se reproduit dans les eaux stagnantes.  Le moustique porteur du VEJ a tendance à piquer à l’aube et au crépuscule.

Il faut savoir que le VEJ est capable de pénétrer le cerveau  et entrainer des conséquences neurologiques graves.  Bien que la plupart des infections causées par le VEJ sont bénignes (fièvres et maux de tête)  ou même sans symptômes, environ 1 infection sur 200 entraînera une maladie grave. Parmi ces personnes présentant des symptômes, la maladie neurologique peut entraîner le décès jusqu’à 30% des cas. Parmi les survivants, 50 % se rétabliront complétement et l’autre 50% peuvent conserver des séquelles neurologiques persistantes.

Pour terminer, le risque de contracter le virus de l’EJ varie selon la destination, la saison, la durée du séjour et les activités. Il est possible de prévenir l’infection par le VEJ en prenant des mesures de protection personnelle contre les moustiques et en se faisant vacciner par le vaccin IXIARO. Donc, si vous  prévoyez un voyage en Asie, une infirmière de notre clinique santé voyage pourrait vous aider à prendre une décision concernant l’administration de ce vaccin selon votre cas.

Groupe effiScience 30 octobre, 2018
Facebook LinkedIn